Apprendre autrement à l’école Notre-Dame de Saint-Roch-de-l’Achigan
Lors de la dernière année scolaire, une classe de 6e année de l'école Notre-Dame à Saint-Roch-de-l'Achigan a pu découvrir le monde grâce à la collaboration de leur enseignante, Marie-Josée Coulombe, et de l'organisme Deux cultures, un monde.

Créé en 2016, l'organisme, dont le siège social se trouve dans Lanaudière, permet aux  jeunes d'apprendre autrement, voire en s'amusant. L'école Notre-Dame a ainsi pu faire vivre à vingt élèves un projet de Correspondance Nord-Sud tout au cours de l'année scolaire grâce à la contribution financière de la Caisse Desjardins de Saint-Roch-de-l'Achigan.

Le programme Correspondance Nord-Sud se fonde essentiellement sur un échange de lettres entre de jeunes Québécois et des jeunes vivant en République du Mali, un pays d'Afrique de l'Ouest. Il est soutenu par une série de quatre ateliers, dont une conférence sur l'Afrique donnée par Mélanie Lessard, présidente et fondatrice de l'organisme. Au cours du deuxième atelier, les jeunes ont fait la lecture des lettres reçues de leurs correspondants africains. Afin d'en connaître davantage sur ce pays, l'artiste conteuse malienne, Djely Tapa, leur a présenté un conte abordant d'importantes valeurs humaines, en plus de leur apprendre quelques chansons. Au troisième atelier, chaque écolier a écrit une lettre à son correspondant africain. Appelé à animer les jeunes dans cette démarche, l'artiste Thierry Goulet-Forgues les a d'abord ramenés aux sources de leur culture québécoise en présentant avec humour des contes et chansons d'ici. Donné par les artistes Adama Daou et Luc Bambara, le dernier atelier consistait à initier les jeunes à la culture malienne en misant sur l'apprentissage d'un instrument de musique traditionnel africain, le balafon.

Selon leur évaluation du projet, les jeunes participants affirment maintenant souhaiter développer des valeurs de coopération, créativité, ouverture d'esprit, persévérance, acceptation de l'autre, liberté, curiosité et compréhension dans leur vie personnelle. Certains ont ajouté que le projet les a amenés à découvrir le plaisir de lire et d'écrire et même, en conséquence, à aimer davantage l'école.

« Ce fut un super projet. Bien contente. C'est vraiment à refaire. Bravo! » a commenté l'enseignante.

L'organisme Deux cultures, un monde a pour mission de favoriser des échanges éducatifs et interculturels entre des participants d'ici et d'ailleurs afin de développer l'ouverture d'esprit et la solidarité à travers une plateforme de correspondance provinciale et internationale.


- 30 -






Source :
Mélanie Lessard
Créatrice et coordonnatrice du projet Correspondance Nord-Sud
Président et Fondatrice de Deux cultures, un monde
514 243-3398



Aller à l'actualité des Samares
 

Copyright © 2011-2017 Commission scolaire des Samares. Tous droits réservés.