Stratégies en milieu scolaire

Liens Ignorer la navigation
Pour les enseignants
Pour les directions
Pour les parents
Pour les élèves

Pour les enseignants


Stratégies liées aux apprentissages


De façon général

  • Comprendre l’impact des difficultés d’attention sur les apprentissages :
    • L’inattention en classe n’est pas de la paresse, un manque d’efforts ou de motivation.
    • L’impulsivité des réponses n’est pas du bâclage dans un travail ou n trouble de comportement en classe.
    • La désorganisation (agenda, matériel, devoirs) n’est pas un oubli volontaire ou un manque d’efforts.
  • Utiliser une méthode d’enseignement participative favorisant l’interaction des élèves. Alterner les activités d’écoute et de participation.
  • Agrémenter l’apprentissage par des activités éducatives.
  • Poser des questions fréquemment.
  • Répéter souvent les informations les plus importantes, les faire répéter par l’élève.
  • Toujours cibler l’objectif du travail : avant de commencer à enseigner un nouveau contenu ou aborder une nouvelle tâche, clarifier le but, rendre l’apprentissage signifiant.
  • Utiliser du matériel concret pour enseigner les concepts abstraits.
  • Donner un objectif atteignable pour l’élève et augmenter progressivement les exigences.
  • Montrer et offrir des modèles (feuille pour réaliser un plan, un schéma, un travail).
  • Remplir des schémas organisateurs d’idées.
  • Uniformiser les stratégies d’apprentissage utilisées entre enseignants et entre niveaux dans le but de faciliter le transfert et de développer une méthode de travail.
  • Laisser des traces de ces stratégies d’apprentissage dans un cahier destiné à cet effet.
  • Inciter l’élève à demander de l’aide, lui montrer comment faire, l’encourager lorsqu’il le fait.

Pour la lecture

  • Suggérer à l’élève d’inscrire l’intention de sa lecture ou surligner l’intention de lecture afin d’avoir un repère visuel de l’objectif (utiliser toujours la même couleur pour surligner).
  • Diviser la tâche de lecture en étapes.
  • Utiliser du matériel ayant un caractère simple et sans trop de stimuli visuels sur la feuille.
  • Apprendre à l’élève à laisser des traces de sa lecture. Ex. : après la lecture de chaque paragraphe, l’élève fait un trait à la mine pour laisser une trace et inscrit un mot ou des mots-clés à la mine dans la marge.
  • Enseigner une technique pour surligner avec un code de couleur. Le faire modérément pour ne pas compliquer la tâche.
  • Offrir à l’enfant un outil de soutien à sa lecture (fenêtre de lecture, règle, se faire lire le texte, lui fournir à l’avance le texte à lire, etc.).
  • L’élève inscrit l’intention de lecture ou surligne l’intention afin de pouvoir s’y référer fréquemment (mots-clés). Ex. : avoir les questions à l’avance afin de savoir ce que l’on cherche.

Pour l'écriture

  • Enseigner de façon explicite les stratégies de planification et d’écriture d’un texte (inscrire toutes les idées sur une feuille, les classer, sélectionner les plus importantes, visualiser l’histoire dans le cadre du schéma, raconter l’histoire, enregistrer les idées avant de remplir l’organisateur d’idées).
  • Proposer une méthode de travail dans laquelle l’élève aura à mettre en place les différents processus liés à l’écriture. Fournir un cadre, un modèle auquel l’élève pourra se référer (schéma du récit, grille de correction).
  • Permettre l’écriture script, à la mine, en utilisant des couleurs différentes, tableau et marqueur.
  • Fractionner la situation d’écriture en petites tâches et féliciter et/ou encourager à chaque étape.
  • Lors d’une tâche d’écriture, valider chaque phase du processus (organisation des idées, mise en texte, révision).
  • Enseigner à utiliser un traitement de texte (avantages : couper et coller, évite de faire des efforts pour bien calligraphier, se relit plus facilement). Permettre des devoirs au traitement de texte.
  • Donner des repères visuels au niveau de la calligraphie (flèche en début de ligne).

Pour les mathématiques

  • Enseigner le même modèle de résolution de problèmes (entre enseignants et entre niveaux)
  • Utiliser du papier quadrillé pour aider le jeune à aligner ses chiffres.
La forme masculine est utilisée pour alléger la compréhension du contenu. Il désigne toutefois autant le féminin que le masculin.
Copyright © 2009-2010 Commission scolaire des Samares. Tous droits réservés.